Dragon Maken War 42 : Quand je rencontrai un mort (6-7)

Trad & Adapt : Ilanor
Check : Miss X


Yo ! Ça faisait longtemps ! Pour commencer, un chapitre de DMW… Encore de l’action, toujours de l’action, et un Azell toujours plus vicieux dans sa manière de se battre. Vraiment, parfois j’ai l’impression que dans d’autres LN il jouerait très bien le rôle du méchant… Pour faire un peu le point, Dragon Maken War va reprendre au rythme d’au moins un chapitre toute les deux semaines sûr, plus si j’ai le temps, et Perdu dans la Nuit au rythme d’un chapitre par semaine, sûr là aussi. Et cette fois, je m’y tiendrai à mon planning ! Sur ce, bonne lecture !


Shweeeeeeeeee !

Des tentacules de ténèbres se déployèrent à partir des pieds de Nibéris. Azell réussit de justesse à les esquiver en reculant.

« Argh… Elle m’a eu. Je l’ai trop sous-estimée. »

Son sang dégoulinait sur son corps. L’armure de cuir avait été déchiquetée comme du papier, et son torse blessé comme si une bête sauvage l’avait griffé.

Il avait perdu cet échange-ci. Nibéris, l’ayant percé à jour, avait contre-attaqué.
Plusieurs douzaines de tentacules de ténèbres se formèrent autour d’elle. Ils ne réfléchissaient pas la lumière. Ces tentacules rampants semblaient flasques. Au milieu d’eux, Nibéris parla.

« Je ne peux tuer la Princesse Métisse… Mais je peux te tuer si je le veux.
– Comme prévu. J’étais désavantagé. »

Bien avant qu’Azell et Nibéris ne s’affrontent, tous deux s’étaient espionnés afin de voir comment ils se battaient.

Nibéris était celle qui avait profité de cette étude. Azell avait révélé ses capacités en écrasant les membres de l’Ombre du Dragon pour résoudre la situation rapidement. Nibéris ne pouvait éliminer Arrieta, donc elle n’avait utilisé aucune de ses vraies capacités. C’était une Dragonne-Démone, et sa magie était ahurissante. Elle connaissait aussi les dernières techniques magiques, donc il n’y avait pas suffisamment d’informations pour évaluer ses vrais pouvoirs.

« Les secrets nichés dans ta tête sont précieux, mais parfois il vaut mieux abandonner une petite proie au profit d’une plus grosse. Je vais y aller à fond maintenant. » dit Nibéris.

Sa voix venait de derrière Azell, alors qu’une autre Nibéris le chargeait. Pourtant Azell ne se retourna pas.

Une autre Nibéris apparut aux côtés d’Azell.

« Oh oh ? Donc j’imagine que tu n’es pas dupé par les clones ?
– Malheureusement, non… »

Azell sourit, puis il tapa de nouveau du pied sur le sol.

Koo-oohng !

Une vibration se propagea avec Azell à l’épicentre. C’était la plus basique des méthodes pour gérer les clones de la magie d’illusion. En observant leur réaction et la manière dont le nuage de poussière les affectait, on pouvait différencier le vrai corps des clones.

Comme les clones de Nibéris étaient des illusions, elle ne pouvait rien faire à propos de ces points faibles. Après avoir découvert la position de son vrai corps, Azell chargea vers elle sans hésitation.

Pourtant, son coup ne rencontra que l’air.

« Je pensais que tu étais un peu plus intelligent. »

Nibéris apparut derrière Azell. Le corps qui aurait dû être le vrai n’était qu’un appât préparé par Nibéris !

Les tentacules de ténèbres se tendirent vers Azell. Ils essayèrent de s’enrouler autour de lui…

« Je le suis. »

Brusquement, Azell se fendit d’un sourire. Au même moment, son escrime tempétueuse intercepta les tentacules de ténèbres.

Tout se déroulait comme il le voulait. Azell avait les ‘Yeux de la Vérité’, donc dès le début il n’avait pas été abusé par le clone. En revanche il voulait duper Nibéris, et c’est pourquoi il avait utilisé la méthode traditionnelle pour s’occuper de ses illusions.

« Étant une Dragonne-Démone, je pensais que vous étiez un peu plus intelligente.
– Quoi ? »

NIbéris fut surprise à cet instant.

Sss-paht !

Quelque chose effleura sa joue. Quand elle sentit la douleur aigüe de la coupure, elle se figea.

‘Qu’est-ce… ?!’

Elle ne pouvait pas comprendre ce qui s’était passé. Qu’est-ce qui l’avait blessée ?

Elle savait que sa tête avait presque été transpercée, mais juste au cas-où elle avait pris le risque de diviser son attention en créant une seconde barrière à l’intérieur de la première. C’est ce qui l’avait sauvée.

Nibéris tourna la tête sans s’en rendre compte. Elle savait qu’elle ne devrait pas, mais par réflexe elle ne put s’en empêcher.

Elle vit sur le sol, à quelques mètres, une simple épée courte.

‘Elle a pénétré ma barrière ?’

Nibéris, interloquée, réalisa immédiatement ce qu’elle faisait, et elle frissonna. Elle était au coeur de la bataille et pourtant elle avait détourné ses yeux de l’ennemi !

Elle se retourna désespérément pour regarder Azell. Il était en face d’elle avec 5 épées flottant dans les airs. Il faisait léviter les lames qu’il avait discrètement récupérées sur les cadavres des monstres, et ces épées émettaient de la lumière.

« Puissances Draconiques ! À la guerre ! »

À son cri, des lueurs bleutées aux formes de dragons s’enroulèrent autour des épées. Elles s’élancèrent en avant comme des flèches.

« Argh ! »

Nibéris activa désespérément sa barrière magique et réussit à bloquer chacune des épées enroulées dans un dragon de lumière.

En même temps elle était confuse.

‘Pourquoi la puissance en est-elle aussi faible ?’

Comme elle avait détourné les yeux elle s’attendait à une dangereuse attaque. Pourtant, cette dernière était suffisamment faible pour la faire bailler.

La raison en fut bientôt révélée.

« Princesse ! Maintenant ! »

Arrieta s’élança de derrière Azell. Suivant les instructions d’Azell, elle avait repris son souffle dans l’attente de ce moment !

La magie de Dragon-Démon injectée dans la lame blanche déferla et réagit à l’injonction d’Arrieta.

« Déchirez-vous, ô ténèbres maléfiques ! »

Paaaaah !

Une déferlante de lumière assaillit Nibéris, en même temps qu’elle réalisait quel piège Azell avait préparé.

‘Je n’aurai jamais imaginé qu’une technique aussi démente existe !’

Il y avait 5 épées encastrées dans la barrière magique. Chacune vibrait selon divers schémas magiques, et elles résonnaient entre elles. Le rayon de lumière lancé par Arrieta se rajouta aux épées qui changeaient perpétuellement de schéma magique pour perturber la barrière.
C’était une technique qui pouvait donner des cauchemars à n’importe quel magicien. Chaque seconde le schéma magique changeait. Cette attaque était impitoyablement en train de briser son bouclier magique.

De plus, Azell se mit en mouvement de l’autre côté.

« Forces draconiques ! Éclosez ! »

Le cri transmettait son ordre. Étirant le temps, il amplifia sa magie, puis il libéra toute sa puissance.

Le dragon de lumière s’enroula autour de son épée et rugit en attaquant Nibéris.

« Kyaaaaa ! »

Nibéris hurla.

Elle allait mourir comme ça ! Le féroce dragon de lumière allait lui dévorer les os !
Elle croyait sentir son cerveau se consumer simplement en soutenant sa barrière en dislocation. Dans un élan désespéré elle activa une autre magie. À la différence de la magie humaine, elle pouvait utiliser un pouvoir modifiant la réalité selon sa volonté. Elle concentra sa magie de Dragon-Démon afin d’activer une magie qui aurait due être impossible à lancer dans son état normal !

« Miroir… du vide… »

En même temps que résonnait un cri semblant provenir d’elle, le rayon de lumière se précipitant vers elle se détourna !

Kwahhhh !

Le dragon de lumière se tordit alors qu’il était presque sur elle et s’éleva dans les cieux. L’énorme barrière ténébreuse recouvrant les environs se déchira, révélant le ciel étoilé.

Gooooooh !

Le rugissement tonitruant s’éloigna, et l’ambiance commença à changer.

Partie 7

La lumière perça les ténèbres jusqu’à présent totales. On percevait à peine la lune, mais c’était éblouissant comparé à l’obscurité absolue du Linceul de Ténèbres.

« Ha-ah, ha-ah, ha-ah… » (ndt : Ah… Aaaaan… Ahh !… M-Mais que font-ils ?/ ndc: mais une belote voyons~ /ndt : ou un s… un poker, bien sûr ~)

Nibéris vacillait comme sur le point de tomber. (ndt : Et oui, dur de tenir debout après tout ça ~/ ndc: Mais quel esprit mal placé tu as~ /ndt : Moi ? Jamais ! Il est toujours bien placé ! Dans mon cerveau…)

Malgré cela Azell ne l’attaqua pas. Ce n’était pas par manque de puissance, car dans ce cas il n’aurait pas retenu Arrieta qui s’apprêtait à charger Nibéris.

Arrieta regarda Azell d’un air interrogateur. Il s’expliqua.

« Si vous chargez maintenant, vous serez blessée.
– … Quoi ? »

Arrieta était surprise, et au lieu de s’expliquer Azell agita le doigt. L’épée qui auparavant avait effleuré Nibéris s’éleva derrière elle, puis s’envola vers elle.

Quand elle approcha Nibéris, la lame se tordit bizarrement et se brisa.

Voyant cela, Azell pensa : ‘Elle a déchaîné sa magie dans un espace donné, puis elle a canalisé la puissance explosive dans une certaine direction.’

Normalement c’était impossible de contrôler l’énergie magique déchaînée : au moment de perdre le contrôle de sa magie, le magicien devait s’attendre à recevoir la mort.

Pourtant Nibéris avait intentionnellement provoqué cette perte de contrôle, puis elle avait utilisé une méthode unique à la race des Dragons-Démons pour la contrôler.

‘Même si son emprise sur la magie s’est écroulée elle a utilisé sa puissante volonté pour altérer directement la réalité. Elle a engagé une quantité phénoménale d’énergie de Dragon-Démon pour cela. En théorie c’est possible, mais elle a vraiment réussi… C’est une jeune fille remarquable.’ (ndt : Oh oui ~)

La différence entre la magie classique et la magie des Dragons-Démons était simple.

Le fondement de la magie était de transmuter la volonté en magie. Que ce soit pour la magie ou l’Ordre Spirituel, les techniques pouvaient provoquer des phénomènes naturels.

D’un autre côté, la magie des Dragons-Démons n’avait pas à passer par un processus compliqué comme la magie classique. Elle pouvait dominer le phénomène grâce à la volonté. L’utilisateur pouvait simplement visualiser précisément le feu flamboyant, concentrer sa magie de Dragon-Démon et le feu démarrera.

L’attribut spécial de la magie des Dragons-Démons se trouvait uniquement chez les Métisses Dragons-Démons et les purs sang, et c’était la raison pour laquelle ils avaient un plus grand talent de magicien.

L’écart entre la magie classique et la magie de Dragon-Démon diminuait entre magiciens de haut niveau, mais il y avait certaines choses qui ne pouvaient être réussies que par ceux utilisant la magie de Dragon-Démon.

La technique utilisée par Nibéris pour se protéger en était un exemple. Elle avait intentionnellement laissé la magie constituant la barrière se déchaîner, puis, utilisant l’attribut spécial de la magie de Dragon-Démon, elle avait canalisé l’énergie magique dans une certaine direction. Le dragon lumineux qui allait briser la barrière avait été emporté et dévié vers les cieux par le courant de magie déchaînée.

Nibéris laissa échapper un rire sinistre.

« Hooh hooh. C’est plutôt humiliant pour moi en tant que magicienne… »

Les magiciens s’attachaient à utiliser une magie raffinée pour obtenir ce qu’ils voulaient. Elle avait perdu en terme de technique contre un adversaire qui en plus manquait de puissance. Et en plus sa vie avait été sauvée en utilisant la force brute. En tant que magicienne, l’humiliation était sans fin.

Shweeee…

Une fois l’énergie magique déchaînée elle ne disparaît pas immédiatement. C’était pour cette raison qu’Azell n’avait pas attaqué. Nibéris semblait ne rien faire, mais elle empêchait l’énergie magique de la blesser.

Nibéris, calmant sa respiration, dit :

« J’ai perdu cet échange. Je l’admets. »

Sa fierté avait été blessée. Elle fixa Azell avec des yeux terrifiants.

« Donc je vais te le demander encore. Toi, au nom souillé du péché, te reste-il d’autres coups fourrés ? »

L’intention meurtrière de Nibéris écrasa Azell et Arrieta.

Azell lui rendit son regard le visage crispé. Nibéris fit un pas en avant.

« Ton niveau technique est largement supérieur à celui de tout humain dont j’ai croisé le chemin. Cependant… tu n’as pas la puissance nécessaire pour tes techniques. »

Azell utilisait des techniques surprenantes ainsi que des pièges psychologiques pour dépasser Nibéris. Mais elle pouvait l’écraser grâce à l’énorme différence de puissance.

Qu’importe les extraordinaires techniques, elles n’avaient pas de sens sans puissance. Peut-être que face à un autre adversaire Azell aurait pu vaincre, mais Nibéris était quelqu’un qu’il ne pouvait défaire seulement avec la technique.

Azell parla soudainement.

« Et bien, je me doutais que ça allait finir comme cela.
– … Quoi ? »

Nibéris haussa un sourcil quand Azell se détendit.

Il reprit.

« Vous pouvez peut-être bloquer mes attaques. »

Azell avait hautement évalué Nibéris. Même en la comparant à la race des Dragons-Démons de la guerre des Dragons-Démons, elle aurait été parmi les puissants.

Cependant il avait placé deux pièges pour lui porter un grand coup.

Il l’avait dupé en lui faisant croire qu’il avait transpercé sa barrière infranchissable pour la perturber.

Azell avait utilisé le ‘Sage de la Terre’ car la barrière de Nibéris ne s’étendait pas dans le sol. Il avait utilisé l’énergie dans ses pieds pour contourner la barrière par en-dessous tout en faisant comme s’il se battait sérieusement à l’épée.

Pourtant, s’il avait mis trop de puissance dans son coup de pied au sol, il y aurait eu de fortes chances que Nibéris y réagisse.

Pour créer une perturbation psychologique, il avait utilisé ses ondes mentales pour stimuler les sens de Nibéris afin de lui faire croire qu’elle avait reçu une frappe légère.

Au moment même où elle s’agitait, Azell avait utilisé une autre technique sur les épées touchant la barrière de Nibéris. Le schéma magique toujours changeant était appliqué sur une partie de la barrière. Il y avait dissimulé son énergie, donc il pouvait modifier le schéma comme il voulait.. Après cela, il avait continué à distraire Nibéris, donc elle ne s’était pas rendue compte que la puissante attaque avait déchiré la barrière.

Il avait continué à attaquer pour provoquer une faiblesse fatale. Il avait utilisé sa technique de dissimulation pour cacher à proximité une épée courte, qu’il contrôlait à distance. Créant un petit trou dans la barrière, il avait glissé la lame dans la barrière.

Quand Nibéris avait été prise par surprise, elle s’était inconsciemment retournée pour voir ce qui s’était passé, ce qui avait conduit à une faille majeure dans ses défenses, et Azell avait attaqué en mobilisant Arrieta. Même comme ça, Azell s’était préparé au cas où Nibéris arrivait à bloquer l’attaque.

« Mais la barrière qui nous retenait a disparu. »

À ces mots, Nibéris écarquilla les yeux. Le Linceul de ténèbres qu’ils avaient préparé à l’avance à l’aide d’objets magiques avait été déchiré, disparaissant ainsi.

Chapitre précédent <~ Sommaire ~> Chapitre suivant

Publicités

9 commentaires sur “Dragon Maken War 42 : Quand je rencontrai un mort (6-7)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s