Death March 6-20 : Le peuple du Territoire du Baron Muno (10)

Traducteur : Hina-sama
Adapt : Soreyawari
Check : MissX


Wari Desu~
Un nouvel épisode avec Satou~


 

Ici Satou. J’ai entendu dire qu’on pouvait voir des fragments de souvenirs dans nos rêves.
Cependant, depuis que je vis une vie de brefs sommeils après être entré dans la vie active, je ne rêve plus.

Pochi et les filles viennent prendre notre place puisqu’il est l’heure. Arisa dit “Je vais vous surveiller pour que vous ne sortiez pas dans la nuit.” et prend la place à côté de moi pour dormir. Habituellement, je l’aurais rejetée, mais comme elle a bien travaillé pendant la négociation avec Ossan aujourd’hui, je la laisse tranquille pour une fois, bien que ça ne soit pas une récompense.

Évidemment, je la préviens que si elle essaie de me harceler sexuellement, je la ligoterai et la suspendrai à un arbre.

Vu que Lulu prend également la place du côté opposé en disant “M—moi aussi, je surveille aussi.” tout en bafouillant ses mots, on a fini par ressembler au caractère de la rivière. (ndt : Rivière = 川)

J’espère que 5 ans passeront vite.

Contrairement à mes attentes, Arisa s’est endormie sans essayer quoi que ce soit d’étrange. Si elle est toujours comme ça, je la laisserai dormir avec moi n’importe quand.

Je vérifie les déplacements du démon avant d’aller dormir.

Il traîne autour du château et des voleurs dans la forêt comme d’habitude. Mais parfois, il produit Clône de niveau 1 (Clônage) et le laisse se promener dans la cité. J’ai essayé de le surveiller toute la nuit d’hier, mais comme il n’a pas l’air de tuer qui que ce soit, c’était probablement un corps dédoublé utilisé pour obtenir des informations.

Il y a aussi un autre mouvement suspect ailleurs.

Les voleurs autour de la cité de Muno rejoignent le large groupe de voleurs dans la forêt près de la cité. Beaucoup de serfs ayant fui les villages alentours y sont mélangés. C’est devenu un groupe d’environ 500 personnes. Si le plus petit groupe se joint à eux, ce sera un groupe de 700 personnes. Il pourrait probablement y avoir une révolution.

De plus, depuis le nord-ouest (à peu près à droite de là où on est, un peu plus loin de la cité de Muno) des armées de demi-gobelins sont en train d’entrer dans le territoire. Il n’y en avait que 50 hier après-midi, mais ils approchent maintenant les 1000 et leur nombre continue d’augmenter en provenance de l’extérieur du territoire.

Cependant, je me demande s’ils sont “demi” parce que ce sont des sous-espèces de gobelins.
Étrangement, ce ne sont pas des demi-humains, mais plus ou moins des monstres. J’aimerais bien y jeter un coup d’oeil vu que je n’en ai jamais vus en personne.
Je n’ai encore jamais vu d’orcs, mais puisqu’ils sont présents dans les contes de ce monde, ils existent sûrement quelque part.

La personne que le chevalier Eral cherchait ce midi est probablement la seconde fille du baron. Pour quelle raison je pense cela ? Parce qu’elle est actuellement au repère du grand groupe de voleurs. Elle a peut-être été kidnappée et retenue en otage. Je me demande si c’est à cause de ses parents.

On dirait bien que demain sera une journée paisible grâce aux mouvements des voleurs. Comme les problèmes inutiles diminueront, faisons de notre mieux pour atteindre la cité de Muno après-demain dans la matinée.

Je me suis endormi après avoir terminé la recherche générale.

J’ai eu un rêve inhabituel.

J’ai rêvé de mon enfance, être en train de jouer dans un temple à la campagne avec mon premier amour.

Si ce n’était que ça, ce serait juste un rêve nostalgique. Mais la scène est différente et sa personnalité l’est aussi, pourtant je suis certain que c’est la même fille.

Je n’arrive pas à me souvenir du nom de la fille, mais je me demande pourquoi je fais ce rêve alors que je suis enlacé par Lulu et Arisa.

« Comme je l’ai dit, je ne peux pas accepter avec seulement une rivière. »

Arisa se lève tout en criant des mots étranges. Elle grince des dents qui émettent un bruit fort depuis un moment. De plus, les ongles de ses mains qui se sont agrippés à mes bras sont douloureux. Ça se soigne avant même que je prenne des dégâts, et ça ne fait que rougir ma peau, alors je laisse faire, mais une chose douloureuse reste douloureuse.

« Bonjour, Arisa.
– Bonjour? Je suis Arisa, votre chérie.
– Presque, la dernière partie était fausse. »

Elle ne répond que par une petite pluie de faux coups, mais il y a des traces de larmes autour de ses yeux. Quel genre de rêve a-t-elle fait ?

Lulu dort encore, mais elle a aussi des traces de larmes sur son visage. Quand je baisse mon regard, Pochi et Tama dorment tout en se pelotonnant comme des boules sur mon estomac, en disant, “Je déteste le froid~”, “Je déteste la faim nano desu.”. On dirait qu’elles font des cauchemars.

Comme tout le monde semble faire des cauchemars, je les réveille toutes à tour de rôle en leur pinçant le nez.

« Maître? Oh Dieu merci !
– Bonjour~? Nyau, c’est chaud nodesu.
– Bonjour, nanodesu. Il est l’heure de préparer le petit-déjeuner nano desu. »

Elles ont toutes les trois l’air de dormir encore à moitié. Elles se frottent le visage sur ma poitrine et mes épaules avec des yeux endormis. Il est rare de voir Lulu dans cet état. Habituellement, Arisa aurait saisi cette chance pour s’y mêler, mais elle est partie se laver le visage.

Je pensais qu’un incube était peut-être venu, mais il n’y a rien quand je cherche. Si c’en était vraiment un, ma [Perception de Crise] m’aurait alerté plus tôt.

Mia et Liza rêvaient aussi de leur ville natale. Il semble que Nana n’a rêvé de rien en particulier. Donc, elle n’a pas vu quelque chose comme un mouton électrique ou un mouton magique.

Rien ne nous attaque aujourd’hui comme on pouvait s’y attendre. C’est vraiment un jour paisible.

C’est juste que, Pochi et Tama sont excessivement collantes aujourd’hui et se frottent le visage sur moi. Je n’ai donc rien pu fabriquer pendant le voyage. Comme elles ont l’air vraiment anxieuses, je joue aux cartes et au shiritori avec Pochi et Tama toute la journée.

J’invite le couple Hayuna à nous joindre puisqu’ils ont l’air de s’ennuyer, mais il semble que Ossan soit devenu accro aux jeux, il s’amuse vraiment beaucoup. Je souhaiterais que Hayuna-san l’imprègne de son élégance.

Cette nuit, j’ai rêvé de la suite de mon rêve d’hier. Et évidemment, les autres ont aussi fait des rêves étranges quand je leur ai demandé le lendemain matin.

Je pensais que c’était le travail du démon, mais après avoir vu ses compétences et celles innées de sa tribu, il ne semble pas que ce soit lui.

Le démon vient d’une tribu appelée Petite Corne. Il semble qu’ils aient de petites cornes avec des ailes de chauve-souris comme des gargouilles. Leurs compétences sont : [Magie Fantôme], [Magie Mentale], [Transformation], [Charme], seulement ces quatre-là.

Ce démon est dans la forêt voisine depuis hier midi.

Le nombre de voleurs rassemblés était de plus de 700, mais à présent il n’a plus qu’un chiffre. Je ne comprends pas comment il a pu diminuer si soudainement pendant que je ne regardais pas, mais après avoir vu apparaître des zombies en continu, le démon en leur centre, je comprends la situation.

Le groupe de demi-gobelins s’approche aussi des zombies. Il a arrêté de grandir, mais au final ils sont 3000 guerriers.

Parfois, le nombre de zombie diminue, à la place, des squelettes apparaissent. Je ne veux pas savoir ce qu’il se passe.

La fille du baron qui, apparemment s’était faite kidnappé par des voleurs semble s’être échappée avec succès. Elle fuit vers le cœur de la forêt avec un homme qui est visiblement de haut niveau parmi les voleurs. Je ne sais pas s’il a été charmé ou s’ils se connaissaient depuis le début.

Du côté du baron, l’armée territoriale s’est dirigée vers la forêt des voleurs tôt ce matin. Il semble que la mission de sauvetage de la fille a commencé. Leur nombre s’élève à plus de 1000 soldats. Apparemment, ils ont aussi employé des mercenaires locaux et des esclaves.

Le héros n’est pas parmi eux. On dirait qu’il est à l’intérieur du château du baron.

Avec tous ces signaux levés, même sans ma compétence [Perception de Crise], j’ai le pressentiment qu’un grand chaos arrive.
Il faut que j’évacue ma petite troupe dans un lieu sûr dès que possible.

Nous sommes enfin arrivés à la cité de Muno, mais les portes sont scellées, nous ne pouvons pas entrer.
Immédiatement, nous négocions en montrant la dague de Ossan, mais puisqu’aucun garde ne connaît le sceau sur la dague, nous sommes invités au château.

« Je vais aller avec le couple Toruma pour rencontrer le baron. J’aimerais que tout le monde aille au village un peu plus loin avec le chariot pour faire quelque chose. »

Ossan nous a tous invités, mais si je suis négligent, le couple pourrait mourir et je ne pourrais pas visiter l’atelier.

Bien que j’aille rencontrer en personne le baron, je n’ai pas vraiment l’intention de lui dire de faire quelque chose pour son territoire. Je suis désolé pour les enfants et les anciens que j’ai rencontrés plus tôt, mais ce n’est pas au point où j’ai envie de les sauver par n’importe quel moyen. Même au sujet du faux héro, j’ai seulement le sentiment de devoir aider d’une manière ou d’une autre.

Par conséquent, je veux m’assurer la sécurité de Liza et des filles.

« Maître, que devons-nous faire ?
– Un, il y a un village un peu plus loin. Je veux que vous alliez ramasser des galets ressemblant à celui-là à la rivière à côté du village. J’aimerais que vous demandiez au chef du village qu’il sollicite tout le monde pour collecter ces galets.
– Tama va les ramasser~
– Pochi aussi travaillera dur nodesu. »

Je continue à parler tout en posant mes mains sur les têtes de Pochi et Tama qui prennent une pose immobile avec un « Swoosh. »

« Un, je suis content de votre enthousiasme, mais on devrait donner ce travail aux villageois. »

J’explique en détail à tout le monde.

Ils doivent ramasser 100 galets. J’achèterai chaque galet à 1 pièce de cuivre.
Je laisse le jugement des galets ramassés à Tama qui possède la compétence de [Collecte].
Je confie à Arisa la tâche du calcul de l’argent et des négociations avec le chef du village.
Liza sera à côté du chariot pour que les villageois ne les sous-estiment pas.
Nana sera la maîtresse, pendant que Lulu et Mia seront les servantes.

« Qu’est-ce que Pochi devra faire, nodesu ?
– Pochi agira en tant que garde du corps de Arisa pendant l’échange de galets et d’argent.
– Cinq sur cinq~ nano desu. »

Bon maintenant, l’explication se termine avec ça. Je devrais rejoindre Hayuna-san et Ossan.
Arisa attrape ma manche avant que je puisse descendre du chariot.

« Non, absolument pas. »

Des larmes s’accumulent dans les yeux de Arisa, et elle refuse complètement.
Hein, elle ne veut vraiment pas être la négociatrice ? Je pense que ce rôle lui va mieux qu’à n’importe qui d’autre.

« Alors, tu voudrais échanger avec Lulu ?
– Non, je ne veux pas te…, vous laisser y aller seul, Maître. »

Ça ne me dérange pas qu’elle me tutoie, mais juste après elle a transformé ça en son rigide “maître”, n’est-ce pas ?

« Ce n’est pas comme si j’allais sur un champ de bataille. Je vais seulement accompagner le couple Toruma au château du baron. Je ne pense qu’à saisir la chance de rencontrer le baron en personne, tu sais ? »

J’essaye d’avoir l’air le plus insouciant possible avec quelques blagues.

« J’ai pensé faire appel à lui au sujet de son peuple, si c’est une personne facile à convaincre, mais je donnerai priorité à ma sécurité, alors tout ira bien. »

Cependant, la sensible Arisa n’a pas l’air de laisser tomber. Elle insiste en levant les épaules.

« C’est un mensonge. Le fait que vous ne nous preniez pas avec vous dans la cité en est la preuve. »

Elle a vu juste.

Bon maintenant, que faire ?

 

Chapitre Précédent <~~  Sommaire  ~~> Chapitre Suivant

Publicités

8 commentaires sur “Death March 6-20 : Le peuple du Territoire du Baron Muno (10)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s