Death March 5-3: Brume Noire

Traducteur & Adapt & Check: Soreyawari


Encore un chap en retard, mais on va rattraper tout ça…


 

Ici Satou. Bien qu’il y ait ce qu’on appelle des plans en attente, les Marches vers la Mort (ndt: Death March) n’existeraient pas dans ce monde si je pouvais juste prévoir parfaitement tous les détails à l’avance.


« Yess~ 10 victoires d’affilée!
– Il n’y a qu’Arisa qui gagne, injuste~ Pochi veut aussi gagner~.
– Tama aussi~ »

Je peux entendre les voix des petites filles derrière moi. À part moi, tout le petit groupe a joué aux cartes d’apprentissage pendant environ 2 heures.
Comme je ne pouvais pas me retourner, je ne connais pas les détails, mais il semble qu’Arisa a continué de gagner puérilement.

« Arisa, voici la récompense pour avoir gagné 10 fois d’affilée.
– C’est quoi? Un livre d’image?
– Si tu as pu gagner autant de fois, alors tu devrais être capable de le lire non?
– Nnn~ Je le peux probablement.
– Alors lis-le pour Pochi et Tama. Si elles ne font qu’étudier les cartes d’apprentissage, elles vont s’ennuyer avant d’avoir appris les lettres.
– À vos ordres. »

Au début, Arisa était réticente quand je lui ai tendu le livre d’image, mais finalement elle a accepté et a ouvert en grand le livre par terre.
Cependant, c’est incroyable qu’elle ait réussi à apprendre ça en deux jours.

Pochi et Tama qui se plaignaient toute à l’heure, s’assoient silencieusement et leurs oreilles se dressent quand l’histoire commence.

Avec seulement la lecture du livre d’image d’Arisa en musique de fond, le chariot continue d’avancer.

Je demande à changer de cocher, vu que je veux chercher sur la carte l’emplacement de notre campement pour aujourd’hui.

Au début, je voulais demander à Liza, mais vu qu’elle écoute l’histoire d’Arisa avec un visage sérieux, je demande à Lulu à la place.

« Occupes-toi du chariot pendant un moment, s’il-te-plaît.
– Oui, maître. »

Je me mets au bord du banc du cocher pour laisser l’espace à Lulu. Je lui passe les reines, et je voulais me concentrer sur la carte, mais du point de vue de Lulu, j’aurais l’air d’un maître qui s’assoit à côté d’elle en silence… Je ne veux pas ça.

Je migre jusqu’au porte bagage derrière et appuie mon dos contre le banc.

Je regarde immédiatement la carte pour sélectionner l’emplacement du campement. En fait, j’avais réfléchi à différentes possibilités avant le début de notre voyage, mais malheureusement, la distance que nous avons parcourue est plus courte que je ne l’avais prévue donc elles sont inutilisables.

Il reste environ encore 4 heures avant la tombée de la nuit.
Si on continue sur cette colline pendant environ 3 heures, alors nous nous approcherons de la vallée entre les montagnes Est et Ouest. D’après le livre que j’ai acheté à la librairie avant, [Voyage vers la Capitale Royale], la vallée qui arrive est un endroit difficile, donc je veux monter notre camp avant ça.

De ce que j’ai vu sur la carte, il y a deux endroits que l’on pourrait utiliser. L’endroit un peu plus loin a un étang à proximité, devrions-nous aller là?
Des choses comme des esprits de l’eau ou des monstres aquatiques apparaîtraient habituellement dans un univers de fantasy, mais d’après la carte, il n’y a que des grosses grenouilles donc ça devrait aller. Les grosses grenouilles sont différentes des Grenouilles Géantes du labyrinthe; ce ne sont pas des monstres mais juste des amphibiens normaux.
Je me demande à partir d’où on fait la différence entre les monstres et les créatures normales?

« Maître. »

Je suis appelé par Lulu, qui le fait rarement.
Comme sa voix semble un peu ébranlée, je bouge la carte au bord de ma vision.

« Qu’y a-t-il Lulu?
– U, um, s’il vous plaît regardez ça. »

Je mets mon visage à côté de Lulu et regarde à l’endroit qu’elle pointe, une brume noire se déplace d’un côté de la montagne au sud-est.
Cependant, c’est assez loin. Elle a fait fort pour les voir.

« Il y a juste un instant, des oiseaux se sont envolés du côté de cette montagne, donc j’étais curieuse. Puis, la brume noire est apparue.
– Je me demande ce que c’est? »

L’endroit est au-delà du périmètre de la carte. Je le fixe très fort.
La RA indique que c’est des [Monstres Insectes Volants Non Identifiés]. (ndt: des MIVNI?) Les détails n’apparaissent pas parce que la RA est liée à la carte.
[Estimation] ne marche pas non plus quand j’essaie de l’utiliser, c’est probablement au-delà de la portée maximale.

« Quoi quoi? Il y a quelque chose~?
– Arisa, continue~?
– Quelque chose nodesu? »

Arisa me grimpe dessus, la moitié de son corps penchée hors du banc du cocher.
De plus, Tama grimpe sur Arisa.
Je ne peux que l’imaginer par les présences, mais il semble que Pochi est aussi montée sur elles, mais elle est tombée.

« Il y a un truc qui ressemble à de la brume noire là-bas.
– C’est quoi?
– C’est noir, donc, des chauves-souris? »

Pochi essaie de passer son nez en premier dans l’étroit espace entre moi et le toit du chariot. Je voudrais lui dire qu’elle regarde dans la mauvaise direction.
Nos yeux se rencontrent pendant un moment, puis je lui laisse de la place devant moi et corrige la direction dans laquelle elle regarde.

« Des trucs noirs bougent nodesu. »

Oh, incroyable. Elle peut les voir à cette distance?
Si ce sont des monstres de types volant, alors ils peuvent probablement arriver ici en 10 minutes.
En un instant, je décide que je vais cacher le chariot et sortir voir la situation.

« Lulu, dis-moi quand on approchera de cette forêt que tu peux voir là-bas.
– O, oui. »

Je mets Arisa qui était sur ma tête à côté de Lulu.

« Arisa, observe les mouvements de la brume noire à côté de Lulu. Vu que cette brume noire est peut-être des monstres, préparez-vous au combat. »

Liza réagit au mot “monstres”.

« Pochi, Tama, préparez-vous au combat.
– À vos ordres~.
– Bien reçu~ nanodesu. »

Qui leur a appris ces mots. Nan, je n’ai même pas besoin de l’entendre, il n’y a qu’une possibilité comme toujours.

Même si j’ai dit de se préparer au combat, ce n’est que pour que Liza attrape sa lance et que Pochi et Tama s’arment d’épées. Tama passe les cailloux pour les lancers de pierres du sac à Pochi.
Je trouvais que son sac avait l’air lourd, c’est donc cela qu’il y avait dedans hein.

Liza mets les pierres qu’elle reçoit des deux dans un petit sac attaché à sa hanche.
Je sors l’arbalète de l’Inventaire et la prépare. Mais ce n’est que préparer la corde. Je n’ai pas mis les carreaux, vu que c’est dangereux.
Après avoir vérifié que les préparations de Liza et des filles sont terminées, je sors 3 arbalètes supplémentaires et 200 carreaux.

« Ils arrivent, une partie de cette brume noire est en train de bouger. »

Ce n’est pas encore à portée de la carte. Quand je regarde la montagne par-dessus la tête d’Arisa, une partie de la brume noire au pied de la montagne est effectivement en train de bouger.
J’échange de place avec Lulu pour être le cocher et envoie Arisa et elle dans le chariot.

Une fois que Liza et les filles disent que leurs préparations sont terminées, j’accélère le chariot.
Arisa me demande à voix basse.

« Maître, pourriez-vous voir leur niveau avec Menu ou quelque chose comme ça?
– Ils sont hors de portée. Si je pouvais m’approcher à 10 km, alors je pourrais savoir.
– Je souhaiterai avoir la permission d’utiliser des magies si les monstres s’approchent. »

Je lui donne la permission d’utiliser des magies en plus des uniques et de celles qu’elle a utilisées au marché aux puces.

« Je voudrais utiliser un espace pour éviter les monstres <<Champ d’Esquive>> aussi. J’aimerai également la permission d’utiliser Vague de Sommeil, Champ de Sommeil, et l’espace de fatigue <<Champ d’Ennui>>. »

Je lui donne la permission après avoir entendu les descriptions de chacune des magies.

« Si les ennemis sont nombreux, alors endors-les avec de la Magie du Sommeil.
– Cela ne marche pas si les adversaires sont agités. »

Dit Arisa avec un triste sourire. Alors cela n’a pas d’utilité en combat?

« C’est pourquoi je voudrais faire un combo avec <<Champ d’Ennui>>.
– Bien que tu ne les utilises pas souvent, tu as du flair pour ça.
– Yep~ Mais malheureusement, vu que ça ne fait pas la distinction entre les alliés et les ennemis, ce n’est qu’en dernier recours.
– N’aurais-tu pas quelque chose pour une attaque directe?
– Je pourrais utiliser un projectile de choc mental <<Psycho Balle>> et une onde de choc mentale <<Onde de Choc>>, mais au mieux ça ne peut qu’étourdir l’adversaire.
– Si tu coopères avec Liza, alors ces deux attaques pourraient être assez utiles. »

Je l’autorise à utiliser ces deux magies.
Je me demande ce que ces foules de monstres pourchassent?

Des monstres émergent du bord de la carte.

« Sanglier à six pattes (Sanglier Fonceur)? »

Des Hommes-Rats se trouvent au même endroit qu’eux. Les points lumineux sur la carte bougent ensemble. Il semble que ce soient des bêtes de cavalerie. Leur vitesse avoisine les 50 km/h. Il y en a cinq.

« C’est quoi ça?
– Les bêtes que les Hommes-Rats chevauchent pour échapper à cette brume noire. »

Les Sangliers Fonceurs sont niveau 5-6, les Hommes-Rats qui les chevauchent sont niveau 3-7.
Leur position est mauvaise, si on continue comme ça alors ils arriveront de derrière nous.

La brume noire pénètre dans le périmètre de la carte quelques minutes après les cavaliers.

« Les monstres qui arrivent de derrière sont appelés des Fourmis Volantes, ils ne sont que niveau 2-4, mais ils sont problématiques à cause de leurs attaques acides et empoisonnées.
– Geh, le poison et l’acide sont-ils mortels?
– Il semble que l’acide brûle. Le poison est de type paralysant, donc ça devrait aller si on est mordu qu’une fois. »

Cela dit, si on se fait imprudemment paralysé, on sera encerclé à la mort.
50 Fourmis Volantes sont déjà apparues à la poursuite des Hommes-Rats.

À la fin de notre conversation, les cavaliers Hommes-Rats sortent de la forêt à 200 mètres de nous et traversent la grande route, passant devant la colline.
Okay, il semble qu’ils ne viendront pas par là. En m’excusant aux chevaux dans mon esprit, je durcis mon coeur et les fouette. Moi, Liza et les filles pourrions nous en occuper, mais ce serait dangereux pour Lulu et les chevaux s’ils nous rattrapent.

Je peux entendre de forts bruits de combat de l’autre côté de la forêt. Il y en a 89 en tout qui pourchassent les cavaliers Hommes-Rats.

Laissons-les juste passer.
Mes pensées optimistes s’arrêtent quand Arisa me signale de derrière.

« Il y en a un qui vient par ici. »

 

Chapitre Précédent <~~ Sommaire ~~> Chapitre Suivant

Publicités

8 commentaires sur “Death March 5-3: Brume Noire

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s